Start Submission Become a Reviewer

Reading: Correction: La technique du « vous êtes libre de…» : induction d’un sentiment de liberté et ...

Download

A- A+
Alt. Display

Correction

Correction: La technique du « vous êtes libre de…» : induction d’un sentiment de liberté et soumission à une requête ou le paradoxe d’une liberté manipulatrice

Author:

Alexandre Pascual

Université de Bordeaux, FR
X close

Abstract

This article details a correction to the article: Pascual, A., & Guéguen, N. (2002). La technique du « vous êtes libre de… » : induction d’un sentiment de liberté et soumission à une requête ou le paradoxe d’une liberté manipulatrice [The « You are free of… » technique: induction of a feeling of freedom and compliance in a request or the paradox of a manipulating freedom]. Revue Internationale de Psychologie Sociale/International Review of Social Psychology, 15(1), 51–80.


Résumé

Cet article est une correction de l’article : Pascual, A., & Guéguen, N. (2002). La technique du « vous êtes libre de… » : induction d’un sentiment de liberté et soumission à une requête ou le paradoxe d’une liberté manipulatrice [The « You are free of… » technique: induction of a feeling of freedom and compliance in a request or the paradox of a manipulating freedom]. Revue Internationale de Psychologie Sociale/International Review of Social Psychology, 15(1), 51–80.

How to Cite: Pascual, A. (2019). Correction: La technique du « vous êtes libre de…» : induction d’un sentiment de liberté et soumission à une requête ou le paradoxe d’une liberté manipulatrice. International Review of Social Psychology, 32(1), 10. DOI: http://doi.org/10.5334/irsp.303
Handling Editor:
Tim Wakeford
Ubiquity Press, GB
X close
80
Views
14
Downloads
1
Twitter
  Published on 19 Jun 2019
 Accepted on 17 May 2019            Submitted on 17 May 2019

Correction

Ci-dessous sont listées les corrections à apporter à l’article Pascual, A., & Guéguen, N. (2002).

Page 57 ligne 11 : il est dit que 80 personnes (40 hommes et 40 femmes) avec une amplitude d’âge de 30 à 50 ans ont été abordés au hasard ; il faut lire que les expérimentateurs devaient aborder 40 hommes au hasard et 40 femmes au hasard afin d’équilibrer la proportion homme/femme. Concernant l’âge, la consigne donnée aux expérimentateurs était d’aborder des personnes dont ils estimaient l’âge entre 30 et 50, en ce sens l’âge des participants n’était pas vraiment contrôlé.

Page 59 ligne 24 : il est dit que 120 personnes (60 hommes et 60 femmes) avec une amplitude d’âge de 30 à 50 ans ont été abordés au hasard ; il faut lire que les expérimentateurs devaient aborder 40 hommes au hasard et 40 femmes au hasard afin d’équilibrer la proportion homme/femme. Concernant l’âge, la consigne donnée aux expérimentateurs était d’aborder des personnes dont ils estimaient l’âge entre 30 et 50, en ce sens l’âge des participants n’était pas vraiment contrôlé.

Page 62 ligne 12 : il est dit que 200 personnes (100 hommes et 100 femmes) avec une amplitude d’âge de 30 à 50 ans ont été abordés au hasard ; il faut lire que les expérimentateurs devaient aborder 40 hommes au hasard et 40 femmes au hasard afin d’équilibrer la proportion homme/femme. Concernant l’âge, la consigne donnée aux expérimentateurs était d’aborder des personnes dont ils estimaient l’âge entre 30 et 50, en ce sens l’âge des participants n’était pas vraiment contrôlé.

Page 64 ligne 1 : la comparaison des montant moyens consentis a été menée uniquement sur les sujets ayant consentis à donner. La comparaison des moyennes avec correction de Welch est t = 3.23 ; p = .002.

Page 65 ligne 24 : il est dit que 161 hommes et 145 femmes avec une amplitude d’âge de 30 à 50 ans ont été abordés au hasard ; il faut lire que la consigne donnée aux expérimentateurs était d’aborder des personnes dont ils estimaient l’âge entre 30 et 50, en ce sens l’âge des participants n’était pas vraiment contrôlé.

Page 67 ligne 10 : la comparaison des montant moyens consentis a été menée uniquement sur les sujets ayant consentis à donner. La comparaison des moyennes avec correction de Welch est t = 2.58 ; p = .01.

References

  1. Pascual, A., & Guéguen, N. (2002). La technique du « vous êtes libre de… » : induction d’un sentiment de liberté et soumission à une requête ou le paradoxe d’une liberté manipulatrice. [The « You are free of… » technique: induction of a feeling of freedom and compliance in a request or the paradox of a manipulating freedom]. Revue Internationale de Psychologie Sociale/International Review of Social Psychology, 15(1), 51–80. 

comments powered by Disqus